Flux pour
Articles
Commentaires

 

Ci-dessous, le compte-rendu de mes échanges avec un journaliste d’Atlantico sur la génération Y et l’ambition

Bonne lecture !

_____________________________

 

Aux États-Unis, 70% des jeunes hommes et 61% des femmes déclarent vouloir être chef au travail. Comment interpréter ce résultat ? La génération Y est-elle particulièrement plus ambitieuse que les générations précédentes ? Ou plus naïve ?

Etre « chef » ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Pour certains, c’est la capacité à décider du sort des autres qui prime dans la définition. Pour d’autres, c’est la capacité à décider de son propre cadre de travail (horaires, tenue, outils, etc.) qui matérialise que l’on est « chef ».

Ainsi, un artisan ou un PDG de multinationale peuvent se vivre « chef » en dépit d’un quotidien assez différent. Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Dans la lignée de ses précédents travaux, l’institut Pew vient de publier une étude* sur la façon dont les différentes générations s’informent. Deux grandes questions ont été traitées : le(s) media(s) utilisé(s) pour s’informer et le temps consacré par jour à cette activité.

L’étude concerne la population américaine mais une bonne partie du raisonnement me semble transposable dans d’autres pays.

Ce que l’étude nous apprend en synthèse : Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Les Rencontres de l’association Force Femmes ont rassemblé plus de 1000 personnes le 1er octobre dernier. Un vrai succès pour cette association qui accompagne et soutient les femmes de plus de 45 ans dans leurs démarches de retour à l’emploi et de création d’entreprise.

A cette occasion, j’ai eu le plaisir d’animer un atelier sur l’utilisation des réseaux sociaux dans la recherche d’emploi.
Vous trouverez ci-dessous les planches de ma présentation.

A noter, l’ambition est plus de rappeler quelques fondamentaux que de proposer un benchmark pointu sur les dernières modes mais si cela peut servir, c’est avec plaisir ;-)

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

J’ai eu le plaisir de participer à l’émission “Le temps de le dire”  animée par Stephanie Gallet en compagnie de Sarah LECLERC-CROCI, Présidente de la JOC et de Christian VUILIEZ.

Le thème du jour était l’entrée dans le monde du travail. Vous trouverez ci-dessous de l’émission ci-dessous.

Bonne écoute

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

La crise actuelle met en lumière un phénomène préoccupant : l’exil des jeunes. En dépit des plans annoncés par les gouvernants européens pour l’emploi des jeunes, plusieurs raisons militent pour un accroissement du nombre de jeunes exilés : Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Rapide analyse de cas sur la seconde édition du business game “les coéquipiers” de Décathlon

Cible du business game : étudiants des écoles partenaires

Objectif : faire découvrir la culture d’entreprise aux étudiants mais aussi de détecter les talents de demain

Site dédié présentant le business game : http://www.lescoequipiers.com/

La vidéo du jour : Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

L’institut Pew a publié une mise à jour intéressante de sur l’usage des réseaux sociaux en fonction de l’âge.

Les résultats, résumés dans le graphique ci-dessous, sont assez parlants.

Ils concernent un échantillon américain mais paraissent transposables à d’autres pays.

Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Erreur n°2 : Couper mécaniquement les budgets talents 

A l’heure des réductions de coûts, les dépenses liées aux programmes talents sont souvent assimilées à des dépenses somptuaires. Dit autrement, la ligne budgétaire consacrée au développement des hauts-potentiels est souvent une des premières à être amputée. Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Erreur n°1 : se croire en position de force

Avec des médias qui évoquent en boucle la dégradation du climat économique, la tentation est forte pour les entreprises de se croire en position de force.

Pourtant, et les recruteurs le (re)découvrent souvent à leurs dépends, les bons candidats ne restent pas longtemps sur le marché. Même pour des profils juniors, il n’est pas rare que les candidats fassent état de plusieurs offres concurrentes au cours d’un processus de recrutement.

Dès lors, comment expliquer ce décalage entre la tonalité ambiante et les difficultés réelles des recruteurs sur le terrain ? Continuez à lire »

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

 Les résultats de la 21ème édition de l’Observatoire du travail BVA/BPI/ L’institut du leadership/L’Express viennent d’être publiés.
D’après l’observatoire, les principaux enseignements sont les suivants :

  • “Les actifs de plus de 30 ans portent un regard sévère sur les jeunes au travail.
  • A l’égard de l’entreprise, les jeunes ont des attentes un peu plus fortes en matière d’équilibre vie professionnelle/vie privée, de confiance faite dans le travail et de développement des compétences.
  • L’attente des jeunes en matière de stabilité d’emploi est surévaluée par les autres générations.
  • Les moins de 30 ans ont une visions plus positive de l’entreprise que leur ainés.
  • Leur emploi actuel a fait l’objet d’un choix, en particulier chez les jeunes. Les moins de 30 ans se sentent davantage acteurs de leur évolution professionnelle que les générations précédentes, ils ont également un sentiment d’employabilité plus élevé.
  • Quelle que soit leur génération, les actifs sont très sceptiques sur la capacité du contrat de génération à lutter efficacement contre le chômage des jeunes”.

Le sondage complet est disponible ici.

Nous aurons l’occasion d’en rediscuter dans les prochains jours mais une question d’ores et déjà : êtes-vous surpris par ces résultats ?

Partagez

  • del.icio.us
  • blogmarks
  • Digg
  • Technorati
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Twitter
  • email
  • PDF

Articles plus anciens »